Menu
Boutique

Maison Galatà ; La Madeleine Moderne

maison galata

Les Madeleines de la Maison Galatà incarnent une fusion entre la tradition et la modernité dans le domaine de la pâtisserie. Profondément enracinées dans la philosophie de la « Slow Pastry », la gamme d’assortiments est élaborée avec soin et avec des produits locaux.

Maison Galatà

Cours dans le chef-lieu de la maison Galatà

Avant même d’explorer le produit en lui-même, j’ai décidé de plonger dans les coulisses de la Maison Galatà. C’est ainsi qu’un samedi en fin d’après-midi, j’ai eu le privilège de rencontrer Sandrine, affectueusement surnommée « La Bosse ». Mon objectif était de participer à un cours sensoriel, une immersion dans la philosophie de la « Slow Pastry », tout en découvrant l’entreprise sous un angle différent. Car il est indéniable que la découverte d’un produit est agréable, mais la connaissance de son histoire l’est tout autant.

maison galata

L’objectif de ce cours particulier est de renouer avec les cinq sens tout en savourant une délicieuse madeleine (ou plusieurs). L’idée consiste à la caresser du bout des doigts, à l’écouter avec attention, à l’observer avec minutie, à la déguster avec délice et à la sentir intensément. C’est un instant empreint de sensibilité qui favorise une profonde reconnexion avec notre être intérieur.

maison galatamaison galata

Pour la suite, j’ai effectué une dégustation de matières premières. J’ai dû faire appel à mes sens pour identifier les ingrédients, et malgré ma bonne culture culinaire, j’ai appris de nouvelles choses. C’était un moment d’éducation que j’ai beaucoup apprécié et durant deux heures, je pris plaisir à découvrir une partie de l’univers de Maison Galatà.

madeleine chocolat maison galata

Maison Galatà ; Plaisir infini

Assortiment gourmand

Après ma première découverte des Madeleines de la Maison Galatà, j’ai eu la chance de recevoir un assortiment pour pouvoir les savourer à ma guise. En tant qu’amateur de délices gourmands, j’ai pris le temps de déguster chaque bouchée pour en apprécier pleinement la subtilité. Chaque saveur est manifestement le fruit d’un savoir-faire exceptionnel, offrant une expérience gustative des plus délectables. Je vous présente ci-dessous quelques photos de cette délicieuse sélection.

Maison Galatà maison galata Galatà

Maison Galatà Logo

Mes Impressions sur Chaque Madeleine que j’ai Dégustée

La Bosse Citron

Je suis un inconditionnel des agrumes, et cette association est véritablement gagnante à tous égards. Elle ne cesse de me ravir, et je savoure chaque bouchée avec un plaisir renouvelé. Qui plus est, le citron utilisé est d’une qualité exceptionnelle, puisqu’il provient de l’agrumiculteur suisse Niels Rodin.

La Bosse Chocolat

Mon penchant pour le chocolat dans les desserts est indéniable. De plus, dans notre pays, nous avons la chance de disposer d’un chocolat de qualité. Bien que cette madeleine ne soit pas mon coup de cœur, elle remplit sa mission. On peut la déguster sans trop de retenue… ou presque.

La Bosse aux Pépites de Chocolat

Cette madeleine m’offre une expérience plutôt en douceur. C’est probablement parce que j’ai déjà exploré à maintes reprises l’association de la vanille et du chocolat. Ainsi, je l’apprécie, mais sans une grande excitation.

La Bosse Nature

La première que j’aie dégustée était une véritable réussite. Un classique qui m’a permis de renouer avec ce produit de haute qualité. Étant un véritable gourmand, il est rare que je me limite à une seule.

La (mini) Bosse Nature

La raison pour laquelle j’ai mis en avant sa grande sœur dans les lignes précédentes est que je trouve toujours du plaisir à accompagner mon café d’une mini-madeleine. Pour dénicher ce petit caméo, il me suffit de franchir les portes du Café Madeleine à Lausanne, située à la rue de la Madeleine. (une coïncidence savoureuse, n’est-ce pas ?).

La Bosse Chaï

Je crée l’ambiance en sirotant un thé chaud, un chocolat chaud, ou même d’autres boissons comme un grog ou un vin. En accompagnant ces délices, une simple madeleine au chaï suffit pour fermer les yeux et voyager par les saveurs. Les épices se révèlent comme de véritables atouts en pâtisserie, et cette expérience m’a procuré un réel plaisir.

La Bosse Érable et Noix de Pecan

Les noix de pécan sont l’une de mes passions, et pendant l’automne, je les transforme souvent en délicieuses tartes. Dans ce cas-ci, leur association avec l’érable fonctionne à la perfection dans les madeleines de Maison Galatà. Je les déguste avec un plaisir inégalé.

La Bosse Citron et Pavot

Avec celle-ci, on ne peut guère se tromper. Bien que ce duo soit familier depuis longtemps, je me délecte volontiers de cette saveur sans aucune réserve. Un exemple parfait de saveur et de texture intemporelle.

La Bosse Chocolat aux Éclats de Cacao Cru

Je qualifierais cette madeleine de version pour adultes. Alors que le chocolat plaît, j’estime qu’il faut un palais averti pour apprécier les éclats de cacao cru. Pour ma part, c’est un avis favorable, mais pour un palais plus jeune, cela pourrait ne pas être le cas.

La Bosse Café

Je suis un grand buveur de café, et j’apprécie ce produit en tant que boisson. Cependant, en pâtisserie, je le trouve délicat à utiliser, à l’exception du tiramisu. Jusqu’à présent, je n’ai pas encore rencontré de pâtisserie qui m’ait véritablement séduit. La madeleine au café ne fait pas exception à cette règle. Je la déguste, mais sans enthousiasme.

La Bosse Fleur d’Oranger

La saveur de la fleur d’oranger, c’est du 50/50 pour moi. Dans certains produits, je l’apprécie énormément, comme lorsque je me délecte d’un café blanc. Cependant, il y a des moments où cette saveur ne fonctionne pas. En ce qui concerne la madeleine à la fleur d’oranger, c’est un grand oui sans aucun doute que je la savoure avec gourmandise.

La Bosse Earl Grey Chocolat

L’Earl Grey représente l’une de mes grandes passions, donc lorsque son parfum se mêle à une succulente madeleine et s’unit au chocolat, c’est un mariage quasiment parfait. En fait, l’Earl Grey est un compagnon fréquent dans ma vie.

La Bosse Salée en forme de Coquille Saint-Jacques

Saviez-vous que la toute première forme de la madeleine était celle d’une coquille Saint-Jacques ? Chez Maison Galatà, Ils ont choisi de perpétuer cette tradition en cuisant les madeleines salées dans cette forme, offrant ainsi une délicieuse réminiscence de la tradition originale. Et pour le coup, chaque prototype salé est un pari gagnant.

À noter qu’un large éventail d’autres saveurs est disponible, et « La Bosse » propose des éditions limitées ainsi que d’autres parfums qui varient en fonction des saisons, de ses envies et de ses rencontres.

coquille maison galata

L’histoire de la Madeleine

En conclusion de cet article, un peu d’histoire. La délicieuse petite pâtisserie connue sous le nom de Madeleine trouve son origine dans l’ingéniosité de Madeleine Paulmier, une jeune cuisinière de Commercy. En 1755, lors d’une réception dirigée par le duc Stanislas Leszczyński, elle présenta cette recette improvisée pour combler le manque de dessert, et le duc décida de la nommer en son honneur. Néanmoins, il existe des théories alternatives qui attribuent la création de la Madeleine à une cuisinière du cardinal de Retz, ayant vécu à Commercy un siècle plus tôt.

Où Déguster les Madeleines de la Maison Galatà

Parce qu’une carte vaut mille mots, voici toutes les adresses pour déguster ces petites gourmandises.

batiment maison galata

https://maisongalata.ch/

Maison Galatà

A Propos de l'auteur

Je cultive un amour pour l'écriture en ligne, j'apprécie la gourmandise et je nourris une curiosité insatiable. Ainsi, je me découvre au croisement des mots, des saveurs et des explorations.

2 Commentaires

  • FAVRE CHRISTIAN
    17 octobre 2023 à 9 h 58 min

    CA FAIT TROP ENVIE

    Répondre
  • Caroline
    19 mars 2024 à 18 h 34 min

    Un vrai délice !

    Répondre

Laisser un commentaire