Suisse

Une balade ensoleillée au Barrage de la Grande-Dixence

15 septembre 2018
Grande Dixence

Avec l’été qui a battu des records de chaleur, j’ai été chercher un peu d’air frais dans les hauteurs de la Suisse. Ni une ni deux, c’est accompagné que j’ai décidé de parcourir l’un des plus beaux barrages du valais, celui de la Grande-Dixence….

Une chaleur étouffante

L’été n’a pas du tout été avare en chaleur et j’avoue que j’ai eu un peu de mal avec tant de générosité. Chaque coin de fraîcheur était l’équivalent d’un petit paradis sur terre. Les quelques moments de pluie sonnaient comme une récompense. Généralement je me plains très rarement de l’été mais là, j’avoue qu’il fallait vraiment faire preuve de patience pour attendre un peu de froideur. Du coup, au lieu de continuer à suer et d’attendre, j’ai décidé d’aller chercher cette fameuse fraicheur dans le valais.

Le barrage de la Grande-Dixence

Parti depuis Lausanne et après un trajet en voiture, j’arrivais enfin au fameux Barrage, je me souviens y être allé quand j’étais petit mais je ne me souvenais pas que l’édifice était si grand. J’avais cette impression d’être tout petit. Une fois la voiture parquée et après quelques pas, c’est direction le téléphérique que j’allais. Oui j’avoue j’avais un peu la flemme de monter au barrage à pied mais je me promis de descendre à pied.

Après un petit trajet dans ce fameux téléphérique rouge, j’étais arrivé en haut de ce fameux barrage. La vue était extraordinaire. En plus de cela, j’avais de la chance avec le temps, il n’y avait presque pas un nuage à l’horizon. Je pouvais voir à perte de vue. J’aimais cette atmosphère particulière. Un mélange de foret et de montage. J’avais oublié a quel point certains endroits de la Suisse pouvaient être si beau et magnifique. Après avoir fait quelques photos, c’est tout naturellement que mes pas me guidait sur le grand chemin de béton. Tantôt, je marchais, tantôt, je m’arrêtais pour prendre quelques photos. Le chemin était très peu fréquenté ce qui me laissait tout le loisir de prendre quelques clichés souvenirs. D’un coté avec la forêt et de l’autre avec le lac. À chaque arrêt, j’avais un point de vue différent et à chaque fois un nouveau tableau offrait à moi. J’étais vraiment contant d’être là et de profiter un maximum.

Une décente fleurie

Après avoir fait le tour du barrage et être revenu au point de dépars, il fallait maintenant descendre jusqu’à la voiture. Le chemin en lui-même était intéressant mais légèrement difficile pour moi. Je n’avais pas marché dans les cailloux depuis fort longtemps et il fallait que je m’arrête de temps à autre. C’était un mal pour un bien car cela me permettait de faire quelques photos. Il faut dire que la nature était particulière et cela me plaisait bien. Tout du long du sentier se découvrait un parterre de fleurs aux multiples dégradé de violet et ceci mélangait aux hautes herbes donnait vraiment une très belle atmosphère. Malgré quelques contraintes sur la route, ce fut un vrai plaisir de parcourir ce sentier. Une fois en bas et après avoir récupéré la voiture, c’est en direction de la maison que je retournais.

Une Petite Balade ?

http://www.grande-dixence.ch/

Vous aimerez peut-être

Pas de commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Scroll Up