Restaurant

Un parcours culinaire dans le Quartier du Flon

16 mars 2017

Le Quartier du Flon est un labyrinthe de ruelles en constante évolution. Il suffit de s’y promener plusieurs fois pour découvrir une nouvelle boutique, un restaurant ou un bar fraichement inauguré. Je m’y balade de temps en temps et pour mon plus grand plaisir, je suis toujours surpris par de belles découvertes. Au programme de ce tour de quartier: un mélange de cuisine du monde.

Le Tokyo

J’avais envie de découvrir ce restaurant que je trouvais plutôt beau de l’extérieur. Une fois à l’intérieur, ce sont surtout l’architecture et le mobilier moderne aux airs futuristes qui m’ont impressionné. Dans la salle lumineuse, on se sentait bien et on savait tout de suite que cette adresse ne nous laissera pas de marbre. A l’heure de midi, le calme régnait. Les clients attablés dégustaient leur plat, certains des sushis, d’autres des plats plus copieux, dans une ambiance très sereine. Tout de suite pris en charge par un serveur souriant, j’ai été placé dans un coin du restaurant. Étant seul à table, cela me convenait parfaitement. Après avoir regardé la carte entièrement, je me laissais tenter par un des trois menus du jour. Je n’eus qu’à lever la main pour que le serveur vienne prendre la commande. Au programme, une assiette garnie de belles tranches de saumon caramélisé, accompagné de légumes de saison croquants. Le libellé était simple mais apparemment efficace puisque c’est celui-ci que j’ai choisi. L’assiette est arrivée rapidement avec une présentation classique. Le dressage est un élément que j’estime beaucoup. J’ai fortement apprécié la rapidité du service.
Aussitôt le repas débuté, c’est la sauce sucrée accompagnant le poisson qui me surprend et que je mélange à l’accompagnement, une aubaine pour les amoureux de l’aigre-doux. En ce qui concerne les légumes, ils étaient croquants et parfaitement assaisonnés. J’ai une véritable passion pour la verdure bien préparée. Là, ce fut le cas. Mon palais a apprécié et le repas a satisfait mon appétit. Après ce délicieux menu, j’ai payé mon dû et suis parti tout heureux. Alors qu’on me demandait si tout s’était bien passé, c’est avec un acquiescement que je répondis. Un dernier regard sur cet intérieur si paisible me rendit tout zen.

Le Tokyo
Rue des Côtes-de-Montbenon 22
1003 Lausanne

Horaire :
Lundi – Jeudi : 11h30 – 14h30 et 17h30 – 23h00
Vendredi – Dimanche : 11h00 – 23h30

021 311 00 13
www.le-tokyo.ch


Cipriano Wine & Ham

Ce midi-là, je suis allé manger au Cipriano avec ma meilleure amie. Cela faisait un bon moment que l’on en parlait, alors le rendez-vous était pris. J’avais une envie d’Italie, de cuisine méditerranéenne et de légèreté. Le genre de repas ou l’on sait par avance qu’il sera forcément bon. J’avais déjà testé les cocktails de l’établissement, cette fois-ci, je suis venu pour déguster leurs plats. Arrivé avec un peu d’avance, j’ai pu prendre le temps de regarder la décoration de type «bistrot français». Les belles bouteilles de vin présentées attiraient mon attention et me donnaient envie d’en ouvrir une ou deux. Une fois assis et la carte de cuir rouge en main, j’ai tout de suite eu un faible pour l’énoncé de leurs salades gourmandes. Fait rarissime de ma part, je n’ai pas poursuivi la lecture du menu, un comble pour un curieux comme moi. Pour le diner, ce sera donc un mélange de roquette, de noix, de pommes vertes et de champignons. Le tout, accompagné d’une jolie tomme tiède déposée sur le dessus. Pour mon amie, la simplicité était aussi de la partie puisqu’elle a pris un Panino. Un sandwich à la viande séchée et au parmesan accompagné de quelques feuilles de salade. Comme boisson, j’ai choisi une limonade maison à base de feuilles de menthe (un faux air de mojito sans alcool) et pour mon amie un thé froid. La limonade était bien sucrée. La salade composée était si volumineuse qu’elle combla ma faim. Ce qui était parfait. Mon amie était également satisfaite. Les plats sont copieux et c’est une bonne chose pour des gourmands comme nous. L’ambiance durant le repas étant plutôt calme, nous avons pu bavarder sans avoir peur de déranger. Sur la fin, nous avons eu une jolie surprise puisque le serveur nous a offert les cafés car apparemment nous étions sympathiques. Deux boissons chaudes préparées superbement bien. Des midis comme celui-ci, on en redemande encore et encore.

Cipriano Wine & Ham
Rue du Port-Franc 11
1003 Lausanne

Horaire :
Jeudi : 11h00 – 01h00
Vendredi – Samedi : 11h00 – 02h00
Dimanche – Mercredi : 11h00 – 22h30

021 533 00 15
www.cipriano-bar.ch


Bad Hunter

S’il y a bien un restaurant du Quartier du Flon qui a fait parler de lui ces derniers mois, c’est le Bad Hunter. D’après mes précédentes expériences culinaires, je savais que pour avoir un véritable avis, il fallait le tester. C’est donc par un vendredi midi que j’embarquais mon meilleur ami à la découverte de la cuisine végétarienne. J’avais découvert quelques temps plus tôt que le restaurant appartenait au groupe Holy Cow qui est une véritable institution. La qualité de leurs hamburgers n’était plus à faire et c’était toujours un plaisir d’aller manger dans une de leurs cantines. Je ne me faisais donc pas trop de souci quant à la qualité du Bad Hunter.

Mon ami était un amateur de viande et je savais qu’il faisait un bel effort, c’est pourquoi je trouvais la situation plutôt intéressante. Une fois arrivé, je regardais ce bâtiment industriel. Cette couleur marron était originale. Une fois à l’intérieur, je fus surpris par la décoration. Celle-ci mettait en avant le côté naturel de la pièce. Une fois dans la file, je regardais les divers menus. Je me laissais convaincre par un wraps dont l’intérieur était composé d’œufs durs, de brocolis, de kale, de cheddar. Le kale est une sorte de « vieux » chou frisée mais terriblement bon. Je le connaissais en chips ou en jus, cette fois je le découvrais cuisiné d’une nouvelle manière. Pour mon meilleur ami, un bol de légumes à base de tofu, germes, champignons, shiittake, carottes, oignons, kale, graines de sésame, nouilles udon et sauce au sésame. Un véritable mélange de saveurs. Une belle assiette haute en couleur qui donnait envie. Après avoir croqué dans mon wrap, je savais déjà qu’il allait me suffire tant il était volumineux et bien copieux. C’était une bonne chose. Chaque bouchée était un paradis et l’assaisonnement était parfait. Ma curiosité me titillant, je plantais ma fourchette dans l’assiette de mon ami. Je fus également content du plat et j’en aurais bien repris une bouchée. J’ai terminé ce moment végétarien avec un cookie aux noisettes et aux pépites de chocolat noir. Un classique qui a fait son effet. Un biscuit moelleux qui se laissa manger en quelques secondes.J’avais enfin pu me faire mon propre avis et je qualifiais ce restaurant de très bon restaurant. J’y retournerai, c’est sûr.

Bad Hunter
Rue des Côtes-de-Montbenon 12
1003 Lausanne

Horaire :
Lundi – Dimanche : 11h00 – 23h00

www.badhunter.ch


Le Nomade

Il y a des midis où il faut juste une petite collation pour se restaurer et caler la légère faim qui gronde. C’est donc par un temps gris et pluvieux que je me décidais à tester le Nomade. Ce restaurant situé à l’entrée du Quartier du Flon avait attiré mon attention et j’y entrais enfin. Je fus pris en charge par un sympathique serveur et je m’assis dans un coin du restaurant. Je fus assez surpris par l’ambiance paisible qui y régnait un samedi à midi. Cela ne m’embêtait pas puisque j’aimais le calme. Une fois la carte en main, je regardais attentivement. Celle-ci proposait une belle sélection de plats plus classes les uns que les autres, et leurs noms me faisaient déjà rêver. Je fus interrompu par une serveuse qui me proposa une corbeille de pain et en même temps prit la commande assez rapidement. Pour moi, ce sera un tartare de noix de Saint-Jacques et son poivre du Népal. Je connaissais ce type de poivre pour l’avoir gouté dans un dessert alors j’étais curieux de découvrir cette épice dans un plat salé. En attendant mon repas, je regardais la décoration que je qualifiais de lounge. Je m’y sentais bien malgré la forte chaleur de l’endroit. En recevant mon plat, je fus assez surpris de sa sobriété. Celui-ci avait l’air appétissant et ressemblait à une petite œuvre d’art. Une fois la fourchette en bouche, j’étais vraiment transporté par cette saveur si particulière. J’aime les noix de Saint-Jacques mais avec cet assaisonnement tout bonnement parfait, je les aimais encore plus. Ce poivre acidulé se mariait fort bien avec ce met venu de la mer. J’ai consommé mon repas assez vite. C’était pour moi une collation parfaite. Une fois l’addition payée, je fis quand même le tour de l’établissement et vis de belles bouteilles de vin. Je regrettais presque de ne pas en avoir pris un verre pour accompagner mon plat. Ce sera pour la prochaine fois sans doute ! Je suis définitivement trop curieux pour résister aux nombreux plats présentés sur la carte.

Le Nomade
Place de l’Europe 9
1003 Lausanne

Horaire :
Lundi – Mercredi : 09h00 – 00h00
Jeudi : 09h00 – 01h00
Vendredi : 09h00 – 02h00
Samedi : 10h00 – 02h00

021 320 13 13
www.restaurantnomade.ch


Le Blackbird Downtown Diner

Vous savez ce qui est super le dimanche ? C’est le jour du brunch ! La personne qui a instauré cela est un génie. D’habitude, on fait ça entre amis ou en famille, moi je casse les codes et je ne fais rien comme tout le monde, je vais bruncher seul. Ce jour-là, par un soleil presque d’été, je décidais d’aller au Blackbird Downtown Diner. Ce café situé à côté de la fnac de Lausanne est bien connu des lausannois. Il fait partie des endroits les plus prisés pour déjeuner. Je décidais d’y aller tôt pour trouver une table. Mon idée fut bonne car l’endroit était déjà presque rempli. Néanmoins, on me trouvait une place. Une fois assis, je pris la carte qui était sur la table et commençais ma lecture. Celle-ci proposait une sélection considérable de mets et boissons. La catégorie brunch n’était pas en reste et il y avait un sacré choix. J’hésitais entre une option végétarienne ou nordique. C’est le second choix qui l’emporta car pour le premier, il était écrit que le plat était épicé, ce dont je ne suis pas vraiment friand. Avec ça, je pris un latte macchiato au lait de soja. Je préfère le lait végétal. En attendant mon plat, j’ai regardé un peu autour de moi, l’atmosphère était agréable et bien animée. Pour un dimanche, c’était ce qu’il me fallait, de la bonne ambiance. J’aimais bien cet endroit car il était lumineux. Le café arriva et la magnifique mousse me fit instantanément envie. Je sais que je vais faire hurler certains lecteurs mais je suis de ceux que qui sucrent le café, avec du sucre brun. Après quelques gorgées de café, mon assiette était servie et présentait un beau mélange de couleurs du nord. Deux pains toast garnis de saumon, des œufs brouillés, quelques feuilles de salade et le tout parfaitement assaisonné. Je mangeais avec un certain plaisir. Chaque bouchée me laissait un sourire satisfait. Une fois mon brunch fini, je me laissais tenter par un petit coup d’œil sur la carte. Mon côté gourmand me titilla mais rapidement ma raison prit le dessus et je m’arrêtais là. Malgré mon envie d’une douceur, je sais être raisonnable quand il le faut. Une fois l’addition réglée, on me demanda si j’avais bien mangé et je répondis positivement. Je pris quelques photos de l’endroit où je me sentais si bien et parti de bonne humeur et par un beau soleil.

Blackbird Downtown Diner
Bel-Air 1
1003 Lausanne

Horaire :
Lundi – Vendredi : 07h00 – 18h00
Samedi – Dimanche : 09h00 – 17h00

www.downtowndiner.ch


Voici un panel de cinq restaurants du Quartier du Flon. Bien sûr, il existe plein d’autres dans le quartier. Il suffit de se rendre sur ce lien pour les découvrir.

http://flon.ch/fr/locataires/boire-manger/1/

Article écrit dans le cadre d’un partenariat avec Le quartier du Flon, Lausanne.

Vous pourriez aussi aimer

6 Commentaires

  • Reply Alicia 16 mars 2017 at 20 h 32 min

    Tout cet article me donne faim :p J’ai bien envie d’aller tester quelques uns de ces endroits.

  • Reply Virginie 16 mars 2017 at 21 h 19 min

    Merci Ben pour tes succulents conseils

  • Reply Stéphanie 16 mars 2017 at 22 h 43 min

    Super article!

  • Reply Sylvie 17 mars 2017 at 11 h 54 min

    Super ton article nous donne envie d’aller tester à notre tour. Et les photo sont top

  • Reply laroutedeben 18 mars 2017 at 15 h 01 min

    Merci beaucoup ! 🙂

  • Reply Gaëtan 7 avril 2017 at 20 h 15 min

    Super article, ça donne envie de goûter !

  • Commenter

    Scroll Up