fbpx
Suisse

Alpes Bernoises ; de Lauterbrunnen à Kleine Scheidegg

25 mars 2019
city trip lauterbrunnen

Initialement, cet article devait se prénommer de Lauterbrunnen à La Jungfrau. Mais quelques péripéties ont fait que je suis monté moins hauts dans les alpes Bernoises…. Quid de ce petit contretemps, j’ai passé 36 heures dans l’une des plus belles régions de Suisse…

Départ pour Lauterbrunnen

Tout a commencé quand ma consœur blogueuse Nawai Lï me parla de la région de Lauterbrunnen. Elle avait grandement envie d’y aller et de découvrir cette région. Après quelques échanges et quelques recherches sur internet, le rendez-vous était pris. Nous étions motivés à partir pendant deux jours à la découverte des alpes Bernoises. C’est ainsi qu’après avoir pris une chambre pour la nuit, nous partîmes en milieux de semaine de mars. D’abord seul de Lausanne à Palézieux en train. Puis de Palézieux jusqu’à Lauterbrunnen en voiture. Il faut croire que nous avions de la chance puisque le temps était clément. Pas un seul nuage à l’horizon.

Lac de Thoune

Durant notre chemin, on fit une petite pause pour diner. On s’arrêta devant le lac de Thoune pour manger notre sandwich. Le lac était magnifique et la vue en valait le détour. Le calme régnait malgré le fait que nous étions sur une aire d’autoroute. On profita pour faire quelques clichés et profiter de la vue lointaine du lac.

Lauterbrunnen

Après un peu moins de deux heures en voiture, nous arrivâmes dans cette jolie région. La chose qui frappait en premier lieu quand nous sommes arrivés à destination, c’est le cercle de montagne qui s’emparait de la région. Une sorte de U géant dans lequel le village était posé. Avec ses maisons en bois et ses chalets, on ne pouvait pas se tromper, nous étions bien en région typiquement Suisse. Une fois arrivé à notre hôtel et après avoir posé nos affaires, nous nous mîmes en chemin pour notre première activité de la journée.

Mürren

Une fois dehors de notre hôtel, nous avions décidé de grimper de plusieurs mètres en prenant le téléphérique situé à côté de la gare de Lauterbrunnen. Celui-ci montait en direction du petit village de Mürren et d’après les quelques recherches, on pouvait profiter de la vue et faire plusieurs balades de différentes longueurs. C’est ainsi qu’après avoir pris un billet et monté dans le télésiège pendant un temps de 4-5 minutes, on arriva dans le charmant patelin de Mürren. Le soleil était là et la neige aussi, la balade allait forcément être féerique.

Ne connaissant pas l’endroit, nous avons décidé de suivre les quelques marcheurs et ainsi d’explorer une partie du village. Nos pas nous guidait au travers d’un joli chemin enneigé. D’un côté de belles chaines de montagne et de l’autre des plaines de forêts recouverts de blancs immaculés. Tout en marchant, on décida de faire notre première pause au café. Celui-ci sentait bon le fait maison et il donnait envie de s’y poser. On ne s’était pas trompé, c’était une adresse à retenir.

Une fois dehors, nous continuâmes notre petit périple au soleil. Après une bonne balade et plusieurs photos en boîte, nous priment la direction du téléphérique pour le chemin du retour. On se précipita pour être au-devant de la cabine et de voir au mieux notre descente. Il fallait bien s’accrocher car la cabine se secouait de temps en temps.

Soirée à Lauterbrunnen

Une fois en bas, on reprit le chemin de l’hôtel pour se changer et aller diner. Au programme du repas, nous n’avons pas eu besoin d’aller bien loin car l’adresse que nous avions retenue était à quelques minutes de notre hôtel. Le chemin se faisant à pied, on arriva à l’hôtel Silberhornrn pour y souper. Au programme ; une jolie assiette de pâtes au fromage de chèvre pour ma consœur et pour moi une pizza végétarienne. Un repas un peu simple mais qui nous permit de nous remplir après la journée pro-active que nous venions d’avoir. Après cela, on retourna à l’hôtel pour une nuit bien méritée.

Matinée Heatly à Lauterbrunnen

Après une bonne nuit de sommeil, on décida d’aller prendre le petit déjeuner sur une adresse qui avait retenu notre attention en faisant quelques recherches sur le net. À nouveau, il nous suffisait d’y aller à pied. Une fois devant et après quelques minutes de patience, on put enfin entrer pour se restaurer. À peine dedans, c’était une cafétéria des plus originales qui s’offrait à nouveau. Avec un mélange de mobilier ethnique et des affiches de toutes les couleurs, on se sentait presque comme à la maison. La carte proposait plusieurs mets gourmands qui attirèrent nos regards. Le choix ne fut pas compliqué. Pour chacun de nous, un bol de granola maison avec un café et pour la petite douceur, un brownie moelleux. Un bon petit déjeuner pour une journée sportive.

Kleine Scheidegg

Une fois dehors, on prit le chemin de la gare pour aller à la Jungfrau. J’attendais ce moment avec impatience et ce même s’il fallait faire une heure et demie de train. Une fois installé parmi les autres passagers on commença notre montée dans les montagnes neigeuses. Plus il montait plus nous étions fébriles. Malheureusement, c’est à ce moment-là que les choses ont commencé à se gâter. Au moment de montrer notre ticket train au contrôleur, (pour mon amie, une carte journalière prise dans une commune de sa région et pour moi, un billet pris avec l’application fairtiq) on comprit que notre billet n’était pas valable et que nous avons dû donc prendre un supplément directement dans le train pour ne pas arriver à la Jungfrau mais à Kleine Scheidegg.

Pour la petite explication, le train qui va de Lauterbrunnen jusqu’à la Jungfrau fait partie d’un réseau privé et de ce fait, les billets et promotions faite par les CFF (réseau ferroviaire Suisse) ne sont pas valable. Il faudra réserver le fameux sésame depuis le site https://www.jungfrau.ch/fr-ch/.  Attention à bien vous renseigner sur le prix car celui-ci peut grimper en flèche moyennant les 190.- aller-retour environ.

Bien qu’un peu déçu, le contrôleur nous fit descendre à la station de Kleine Scheidegg en nous expliquant que le panorama valait quand même la peine et que vu le temps, il n’était pas difficile de profiter de la journée. Une fois dehors du train et après un petit tour de la station, on découvrit comment faire pour s’éclater au maximum. La station proposait des luges à la location pour un petit prix. On décidait donc d’y aller à fond et de redescendre les montagnes en faisant remonter l’adrénaline.

Une fois notre petit véhicule en main et après avoir trouvé le chemin, il suffisait de nous laisser glisser. D’après les informations reçues, il y en avait pour une heure de descente. De la neige à perte de vue, des montagnes immaculées de blanc, du soleil et un ciel sans nuages. Il n’en fallait pas plus pour profiter un maximum de notre journée. Tout en dévalant les diverses pentes et collines, on profitait aussi de prendre des photos et de faire quelques arrêts pour profiter de la vue. On notera quand même que les pistes sont assez libres et qu’elles se mélangent à celles des skieurs et qu’il faut être un lugeur averti pour descendre les pistes. C’est ainsi qu’après une bonne heure et demie de descente, on arriva en bas de piste à la gare de Wengen.

Wengen

Après avoir rendu nos luges directement à une employée de la gare, nous reprîmes le train en direction de Lauterbrunnen. Le chemin n’était pas long et on profitait d’une ambiance moins enneigée. On croisait un train et profitait de faire quelques photos de la plaine. Une fois en bas, on prit un dernier petit casse-croûte dans notre cafétéria du matin et c’est heureux et plein d’étoiles dans les yeux que l’on se mit en route pour le retour.

 

Et pour une version alternative de cette article, vous pouvez consulter celui de ma consoeur Nawai Lï qui m’accompagnée dans cette aventure : Mini roadtrip dans les alpes Bernoises


Informations Pratiques

Budget :

  • Hôtel : 42 chf
  • Repas : 50 chf
  • Transports : 75 chf
  • TOTAL : 167 chf

Adresse :

Les Alpes Bernoises

Vous aimerez peut-être

4 Commentaires

  • Répondre Magalie 31 mars 2019 at 21 h 33 min

    Que de merveilleux souvenirs ! Ce petit road trip était un pur bonheur ! Les photos de ton article sont sublimes *_*

    • Répondre Lucie 31 mars 2019 at 23 h 00 min

      Magnifiques tes photos! Ton voyage avait l’air plein de belles surprises:)

  • Répondre Clémentine 3 avril 2019 at 12 h 34 min

    Ces paysages sont sublimes ! ça donne envie d’y aller ! Merci pour cette belle découverte ! 🙂

    • Répondre Ben 3 avril 2019 at 14 h 18 min

      Merci beaucoup. Oui on a de la chance, c’est une belle région

    Laisser un commentaire