Restaurant

Eat Me

26 décembre 2016

Si la cuisine du monde ne vous fait pas peur, que la gastronomie vous rend curieux alors munissez-vous de votre passeport et votre carte d’embarquement et aller directement chez Eat Me à Lausanne pour un concept bien particulier dont le mot d’ordre est souvenir gourmand.
Ce restaurant, à été fondé par Serena Shamash. Amoureuse de voyages, elle à vite réalisé que les souvenirs les plus fort qu’elle ramenait étaient les divers plats qu’elle dégustait au cours de ses périples. Ceux-ci, l’inspireront pour crée le concept de ce restaurant. Situé proche des porte de St-François, il suffit de longer la petite ruelle à droite des portes pour y arriver. Une fois entré au travers des doubles portes vitrée, on découvre une première salle dans un style loung. Sur la gauche l’on est accueillit par un long bar noir en pierre avec une série de tabourets en cuir noir très classe. Derrière le bar, une multitude de bouteilles pour préparer un choix considérable de cocktails avec et sans alcool. Sur la droite une première petite salle conviviale dans les tons beiges. Une décoration en grande partie en bois avec de confortables coussins colorés. De grands miroirs ainsi que des touches de lumières complètent la décoration de cette première partie de la salle. En avançant au font, on découvre le restaurant, une pièce plus grande avec exactement la même déco. De grands canapés clairs complètent quand à eux le décor de cette salle.

On est très vite mis à l’aise par le personnel tant ils sont aux petits soins pour chaque client. Une fois assis, (en l’occurrence dans le restaurant pour moi) on est attiré par les grandes baies vitrées qui donnent sur les cuisines du restaurant. On peut voir que les cuisiniers n’arrêtent pas telle une petite fourmilière. Un petit moment très intéressant. Après avoir reçu la carte (du soir), on découvre que celle-ci est séparée en cinq catégorie : L’Europe, l’Amérique, l’Asie, l’Orient et l’Afrique. On nous explique que le but est de voyager avec de petites assiettes et que pour faire un beau tour du monde, il faut compter environ sur 3-4 plats par personnes. Après une première lecture de la carte, on choisit les plats.

(Résumé de deux soirées)

Premier arrêt en Europe avec des VEGGIE-DILLAS. Quesadillas végétariennes aux poivrons, oignons, avocats et “fromage” fondu, servies avec une “sauce” épicée. C’est relevé, c’est bon et c’est bien présenté. Second arrêt en Asie avec C’EST FOU LE TOFU. Légumes verts et tofu sautés au wok accompagnés d’un riz parfumé à la noix de coco, combava, gingembre et coriandre. De nouveau bien présenté, le plat est top et toutes les saveurs se marient bien ensemble. Toujours en Asie, je teste TROPICAL CAPRICORN. Une salade Thaï à la papaye verte, mangue, et fromage de chèvre aux noix candy. Une salade fraiche avec un bon mélange original dont la papaye un fruit que j’adore. Un dernier arrêt dans le Moyen-Orient et l’Afrique avec le SULTAN OF THE STREET. Deux brochettes d’agneau et poivrons confits aux épices du Moyen-Orient et duo de sauces douces et piquantes. Belle surprise de nouveau avec une viande si tendre que l’on peut la déchirer rien qu’avec les lèvres. La sauce douce donne un côté frais tandis que l’épicée (un peu trop pour moi) donne coté relevé à la viande. Mon voyage se terminera avec le HMMMMUS. Une délicate purée de pois chiches aux herbes fraîches, accompagnée d’un pain pita artisanal. Rien à dire non plus, c’est frais et le pita est bien confectionné. Le hummus, c’est un plat que je pourrais manger tout les jours.
Avec l’un des repas, j’avais testé le cocktail ISLAND HOPPER un savoureux mélange de rhum infusé à la grenade, vanille, galanga et framboise ainsi que du jus de citron. Une boisson très fraîche et bien préparée mais cependant un peu petite à mon goût. J’ai eu l’occasion aussi de boire un cosmopolitan très bien préparé. Dans le sans alcool, j’ai eu le bonheur de goûter au thé froid citron maison. Frais, sans trop d’acidité, parfait pour accompagner le repas. Je me réjouis déjà de ma prochaine visite pour tester la version à la pêche.

Qui dit repas, dit dessert. J’en ai testé trois. (toujours sur deux visites). Le premier le MANHATTAN BLUES CLUB. Un cheescake à la myrtille. Pas trop lourd, frais avec tout ce qu’il faut pour faire un bon cheescake made in US. Le second le THE LOVE TRIANGLE. Un délicieux mille-feuille aux amandes et au miel accompagner de zestes d’orange confits. le tout décliné en trois pièces. Le dernier, A SUNDAE IN SUMMER était un vacherin à la glace vanille Bourbon et aux framboises, meringues, biscuits à la cuillère et chantilly. Une belle coupe bien présentée mais cependant peut-être un peu trop garnie car j’ai eu de la peine à la finir.
Un vrai coup de cœur pour ce restaurant unique à Lausanne. Un personnel au top et avenant. Une carte qui change au grès des saisons et qui se renouvelle avec à chaque fois de belles surprises et avec une belle gamme de cocktails et de vins qui font que le voyage culinaire dure encore un peu…

On est aussi les bienvenus à midi avec leurs plats qui sont à manger sur place ou à l’emporter. Les inspirations du chefs vous feront rêver entre midi et deux.

EAT ME
Rue Pépinet 3
1003 Lausanne

Horaire :
Lundi : Fermé
Mardi à Mercredi de :  12h à 14h et de 17h à 00h
Jeudi à Vendredi de :   12h à 14h et de 17h à 00h
Samedi de :                    12h30 à 15h et de 17h à 00h
Dimanche : Fermé

Téléphone : 021 311 76 59
Site internet : http://www.eat-me.ch

Vous pourriez aussi aimer

1 Commentaire

  • Reply Cycy 10 janvier 2017 at 12 h 34 min

    Ca me donne envie d’y retourner. Leur hummus est à tomber!

  • Commenter

    Scroll Up